Charline

Pyjama party

Quelques jours après que ces photos aient été prises, les trois cousines étaient réunies chez ma nièce pour une soirée pyjama. Je n’avais donc pas d’autre choix que de faire une nouvelle page avec les trois super-héroïnes réunies ! Voici donc le résultat, dans les mêmes tons que la précédente (coloris des photos oblige !).

« La gaieté, la santé changent l’hiver en été. »
Antoine Désaugiers

Inde du Nord

Nandi

Le Nandi, qui est la monture de Shiva, est l’un des personnages les plus emblématiques de l’hindouisme. Nous avons vu celui-ci sur les ghats de Varanasi (on aperçoit le Gange en arrière-plan).
Comme vous pouvez le constater, cette page (qui date d’il y a plus de 6 mois !) m’a permis de jouer avec mes matrices losanges 🙂

Malgré mon manque de motivation « scrappesque » (!!), j’ai pris le temps de procéder au tirage au sort pour le petit jeu que je vous avais proposé en mon absence et qui vous permettait de gagner ce set de correspondance. Après avoir fait le ménage des doublons, vous avez été 69 à participer. Pour procéder au tirage au sort, j’ai mis mon ami Random à contribution. Il a désigné le 42ème commentaire…

..qui est celui de Geneviève ! Bravo à toi 🙂

Namibie

Un aperçu de notre road-trip #2

On reprend la piste pour continuer notre petit aperçu !

Nids de républicains sociaux

Je rêvais tout particulièrement de voir deux choses en Namibie : le désert qui « tombe » dans l’océan et les Himbas (une tribu qui vit au Nord du pays). Ces deux rêves sont maintenant réalisés et je n’ai pas été déçue… Les paysages de désert sont à couper le souffle en Namibie (vous en avez eu un aperçu hier).
Quant aux Himbas, nous avons fait le choix d’aller dans l’extrême Nord du pays (à la frontière avec l’Angola) pour les rencontrer là où ils vivent vraiment. Grâce à un guide local rencontré sur place (lui-même Himba), nous avons pu vivre des rencontres authentiques qui resteront longtemps gravées dans nos cœurs et nos mémoires…

Epupa falls
Une de nos « aires de pique-nique », avec panorama à couper le souffle (comme tous les jours !!)
Spitzkoppe
Natural bridge
Bull’s party

Après un tel voyage, dans un pays aux antipodes du nôtre (que ce soit au niveau des paysages, du mode de vie ou des mentalités), le retour à la vie occidentale est un peu difficile et je crois que pour le moment, une partie de nous est restée là-bas…

Namibie

Un aperçu de notre road-trip #1

Nous voilà de retour dans nos montagnes après un merveilleux voyage… Cela faisait longtemps que je rêvais de découvrir la Namibie et ce voyage initialement prévu en 2020 avait été contrarié par le Covid, reporté deux fois, avec pas mal de complications (puisque nous montons nous-mêmes nos voyages) et quelques mauvaises surprises (augmentation conséquente des tarifs en deux ans, hébergements ou loueur de voiture qui ont mis la clé sous la porte…). Bref, nous étions d’autant plus contents de partir et espérions vivement que ce road-trip serait à la hauteur du temps consacré aux préparatifs ! Ce fut le cas… et même au-delà ! Nous avons parcouru 4600 km (dont l’immense majorité de pistes ; il y a très peu de routes goudronnées en Namibie) et avons été impressionnés par la diversité des paysages qui s’offraient à nous. Nous avions fait le choix de louer un 4 x 4 équipé pour ce type de voyage (double réservoir de carburant, deux batteries, deux roues de secours, frigo, tente dépliable sur le toit, matériel de camping, etc…) et n’avons pas du tout regretté notre choix ! Nous avons passé environ le moitié des nuits en camping, l’autre moitié en hébergements et nous avons apprécié le confort entre deux campements (d’autant plus que nous avons eu des nuits très fraiches par endroits…. jusqu’à 4° au petit matin !).

Les cartes des appareils photos sont bien remplies et j’aurai l’occasion de revenir sur ce road-trip dans les prochains mois. Les personnes nous ayant suivis sur Instagram en ont eu un aperçu ; pour les autres, voici quelques photos piochées sur mon téléphone (donc d’une qualité très moyenne) en attendant de décharger les cartes des appareils et de faire un premier tri.

Notre compagnon de route…. qui était aussi notre hôtel sous les étoiles 🙂

Malgré les 4600 parcourus et les pistes parfois en très mauvais état, nous n’avons eu aucun souci avec ce véhicule très bien équipé. Et équipé, il vaut mieux l’être car on croise très peu de voitures dans ce pays ! Après la Mongolie, c’est le deuxième pays le moins peuplé au monde avec une superficie égale à plus de 2,5 fois la France pour 2,5 millions d’habitants !

Sur l’arbre en arrière-plan, on voit un énorme nid de républicains sociaux, passereaux endémiques du Sud de l’Afrique
Savoir se fondre dans le décor…
Elim Dune
Dead Vlei et ses acacias morts… image incontournable de la Namibie !
Choisir le meilleur angle….
Des contrastes de couleurs saisissants !
Grimper au sommet de Big Daddy, la plus haute dune de Sossuvlei, ça se mérite !!!
Code de la route namibien
I love my car !
On se sent bien petit au milieu de l’immensité des dunes autour de Swakopmund
Et non, il ne fait pas toujours chaud dans le désert (il y fait même parfois très froid !!)

J’aurais pu passer des jours entiers à photographier ces dunes… et je n’ose même pas imaginer le nombre de photos que nous avons faites avec nos reflex !!

Quelques jolies rencontres animalières (mais très peu de photos sur mon téléphone car j’ai privilégié les photos avec le reflex !)

Même parmi les photos du téléphone (pourtant pas top !), j’ai du mal à faire une sélection… Je vous retrouve donc demain pour la suite de l’aperçu de notre road-trip !

Cartes

Encore du réconfort

Dans la lignée de celles-ci (et avec la même collection de papiers), voici deux autres cartes réalisées pour apporter un peu de réconfort quand la vie nous malmène…

« Un petit rien, c’est un sourire à distribuer sur son chemin. C’est presque rien, mais c’est beaucoup. Cela rend heureux et c’est contagieux. »
Abbé Pierre

Tutoriels

Set de correspondance : le tutoriel !

Voici donc comme promis quelques explications pour réaliser ce set de correspondance.
L’ensemble comprend 8 cartes au format 12 x 12 cm, 4 feuilles de papier à lettre décoré au format 12 cm de large x 25 cm de haut (dont j’imprime moi-même les lignes et le texte) et 12 enveloppes (j’utilise des enveloppes à CD dont le format est idéal pour ce genre de projet).

Pour la structure de l’ensemble, découpez un morceau de cardstock 30 cm de long x 13 cm de haut et un autre morceau de 19 cm de long x 13 cm de haut. Pliez selon le schéma suivant

Collez les deux morceaux ensemble : la partie de 2,5 cm du second morceau est collée sur le volet de 13 cm du premier morceau (volet de droite).

Voilà ce que vous obtenez lorsque les morceaux sont collés ensemble.

Recouvrez les différentes faces à l’aide de papiers imprimés.

Dans un cardstock uni (assez épais afin qu’il y ait de la tenue), découper un morceau de 21 cm x 12,5 cm. Pliez et coupez selon le schéma suivant (les pointillés sont des plis ; les traits pleins des coupe).

Vous obtenez ceci

Repliez les languettes sur l’intérieur

…et collez pour former une « boite »

Cette partie constituera la « boite » qui accueillera les cartes et sera collée sur la partie centrale de la structure.

Faites de même avec un morceau de 21 cm x 10,7 cm (pour la partie accueillant les 12 enveloppes)

Enfin, faites de même avec un morceau de 21 cm x 10,5 cm pour la partie accueillant le papier à lettre.

Collez ces trois « boites » sur le fond de la structure : la boite pour le papier à lettre à gauche, la boite pour les cartes au centre et la boite pour les enveloppes à droite.

Terminez la décoration de la structure à votre guise et (évidemment !) réalisez les cartes et le papier à lettre qui viendront dans les différentes pochettes ! Si vous souhaitez vous inspirer de mes cartes, vous pouvez les revoir ici et .

« Il ne faut pas attendre d’être parfait pour commencer quelque chose de bien. »
Abbé Pierre

Cartes

La suite et la fin des cartes !

Et voici la suite (et la fin !) des cartes du set de correspondance que je vous ai montré récemment.

On se retrouve la semaine prochaine pour quelques explications si vous avez envie de faire le même type de projet.
En attendant, il vous est toujours possible de gagner cet ensemble en laissant un commentaire sur l’article qui se trouve ici !

« Il faut avoir confiance dans les surprises de la vie. »
Jean-Philippe Blondel